Actualités

L’actualité des associations membres de l’ODSE.

La loi immigration contrevient à la santé publique

Position publique du comité de pilotage des 10 Choix Politiques pour en finir avec le sida. Cette position est un état des lieux fondé sur les propositions faites en juillet 2023 pour améliorer l’accès à la santé des personnes en exil sur notre territoire.

Le gouvernement et le Parlement ont fait le choix de détériorer le droit à la santé pour tou.te.s en fondant leur décision sur des critères qui nient la rationalité scientifique. Le résultat est à la fois contre-productif pour la santé, les finances publiques et indigne sur un plan éthique. Force est de constater que la loi « contrôler l’immigration, améliorer l’intégration » est délétère et va rendre quasi impossible l’objectif de la France d’en finir avec le sida en 2030.

Conditionner l’accès au titre de séjour pour soins à la disponibilité des traitements dans le pays d’origine et non à leur accès effectif atteint gravement à la possibilité pour ces personnes de se soigner. De même, la suppression de la tarification solidarité transport est une entrave profonde à l’accès aux soins.

Les prochains mois seront décisifs avec une possible réforme de l’Aide Médicale d’Etat. Notre mobilisation, historique dans sa forme, pérenne dans sa force, ne faiblira pas

Nous, syndicats, associations, appelons à ne pas promulguer la loi Immigration

Nous, associations, syndicats, membres de la société civile, nous sommes réuni·es mercredi 20 décembre au lendemain du vote de la loi pour “contrôler l’immigration, améliorer l’intégration” face au point de bascule qu’elle constitue pour nos principes républicains comme pour la vie des personnes étrangères et de l’ensemble des habitants de notre pays, salarié·es, travailleuses et travailleurs sociaux, agent·es du service public, bénévoles, universités et entreprises qui seraient confronté·es aux désordres provoqués par cette loi.

Lettre ouverte au président de la République

Nos organisations vous demandent de vous opposer à une nouvelle restriction du droit au séjour pour raison médicale. Ce droit protège les étrangers gravement malades qui vivent en France et ne peuvent pas accéder aux soins dans leur pays d’origine en leur permettant de solliciter un titre de séjour pour se soigner.

DROITS D’URGENCE LANCE SA GAZETTE # 2 !

Le Droit, ça vous parle ? Le travail des juristes est un peu flou pour vous ? Vous souhaitez comprendre nos actions au quotidien ?
Les salarié·es de l’association prennent la parole dans la Gazette de Droits d’urgence pour garder une trace de leur action, des situations rencontrées, mais aussi pour témoigner et prendre position.
Découvrez notre travail, nos actions et nos réflexions. Au programme : chiffres, dessins, photos, portraits de personnes aidées, tribune de juriste, extraits littéraires, poèmes…

La Cimade a le plaisir d’annoncer la publication de son Rapport d’activité 2022

Témoignage d’une actualité rythmée par d’importants événements nationaux et internationaux (élections présidentielles et législatives, présidence française de l’Union européenne, guerre en Ukraine …), le rapport d’activité 2022 réaffirme la vocation de La Cimade d’appeler sans cesse au respect des droits et de la dignité des personnes étrangères tout au long de leur parcours migratoire.