Faire-part

26 janvier 2018

Une expulsion qui pourrait coûter la vie à Monsieur S., ressortissant malien gravement malade, actuellement en rétention administrative. Il risque d’être expulsé mardi prochain.